EasyJet : le directeur démissionne

La compagnie aérienne britannique remplace son directeur de l’exploitation après de nombreuses perturbations causées par des retards et des annulations soudaines de vols. Peter Bellew, directeur de l’exploitation par intérim de la compagnie aérienne britannique à bas prix, démissionne après les perturbations causées par les retards et les annulations de vols. Le nouveau remplaçant hérite d’une situation pleine d’inconnues et d’incertitudes concernant la programmation de l’été. Quelles répercussions le changement de direction pourrait-il avoir sur les passagers souhaitant voyager dans les mois à venir ?

Causes et conséquences possibles de la démission

Peter Bellew occupait depuis deux ans le poste de directeur des opérations d’EasyJet. Un parcours qui a pris fin à la demande de l’ancien directeur lui-même, qui a démissionné pour poursuivre une nouvelle carrière ailleurs. Les pressions causées par les récentes perturbations ont certainement influencé le congé qui s’est matérialisé ces derniers jours.

Le nouveau  directeur, nommé directement par le CEO, devra résoudre tous les problèmes qui ont surgi au cours du mois dernier. Le choix s’est porté sur David Morgan, qui a occupé ce rôle en 2019 et qui travaille pour la compagnie aérienne britannique à bas coût depuis six ans. Son expérience accumulée et sa connaissance approfondie de l’industrie ont motivé sa promotion au poste de direction.

L’accent est mis sur la planification d’un horaire d’été stable, sûr et fiable. EasyJet envisage une série de mesures pour soutenir le trafic aérien dans les mois à venir. La compagnie aérienne assure près de 1 700 vols par jour, malgré une crise du personnel qui a touché l’ensemble du secteur.

De nombreux passagers ont critiqué la gestion déficiente de la situation du transport aérien entre juin et début juillet. EasyJet a annulé un grand nombre de vols, causant de nombreux désagréments aux voyageurs sur le point de partir. Les problèmes actuels sont en grande partie dus à la réduction du personnel pendant la crise sanitaire. La levée des restrictions a ensuite stimulé une augmentation des réservations à laquelle les compagnies aériennes n’ont pas pu faire face.

Pour faire face aux retards et aux annulations soudaines, de nombreux voyageurs adoptent des solutions alternatives. La meilleure option pour ceux qui prévoient de partir en vacances dans les mois à venir est une police d’assurance spéciale. L’assurance voyage protège les passagers contre de nombreux désagréments et peut également être utilisée pour prévenir les problèmes causés par la propagation rapide des contagions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.